Arrêté du gouverneur de la Guyane instituant le 10 août comme jour d’abolition de l’esclavage et fête nationale à la Guyane, 15 juillet 1848.

« République française

Liberté, Égalité, Fraternité.

Nous, Commissaire général de la République,

Vu le décret du Gouvernement provisoire du 27 avril 1848, portant abolition de l'esclavage dans les colonies françaises;

Considérant que par suite de la promulgation de ce décret à la Guyane française le 10 juin dernier, c'est au 10 août prochain qu'il doit avoir définitivement son effet;

Voulant solenniser dans ce grand acte les vues providentielles dont il est l'accomplissement;

Avons arrêté et arrêtons ce qui suit :

Le jeudi, 10 du mois d'août prochain, sera jour de fête nationale à la Guyane française.

Une messe solennelle et un Te Deum seront célébrés dans toutes les paroisses de la colonie en actions de grâces de l'abolition de l'esclavage. Toutes les autorités civiles et militaires y assisteront.

Les commissaires-commandants s'entendront avec les curés pour l'heure de la cérémonie dans leurs quartiers respectifs.

Un ordre spécial réglera le programme et l'heure de la cérémonie, en ce qui concerne la ville de Cayenne.

L'ordonnateur est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié et affiché partout où besoin sera, et inséré dans la Feuille et dans le Bulletin officiel de la colonie.

Cayenne, le 15 juillet 1848. »

À lire aussi :
Proclamation du gouverneur Pariset du 15 juillet 1848
Proclamation de l’abolition de l’esclavage à la Guyane, 10 août 1848