1830-1865

Aux États-Unis, après le premier mouvement d’opposition et de débats au sujet de l’esclavage que les Quakers de Pennsylvanie initient à la fin du XVIIe siècle, le courant réapparaît à la fin du siècle suivant. Une campagne abolitionniste décisive commence dans le Nord au début des années 1830. Hommes politiques, religieux, comités féminins, Noirs libres ayant fui le Sud créent groupes de sympathisants et journaux. En décembre 1833, cinq mois après le vote de l’Abolition Bill par le Parlement britannique, William Lloyd Garrison et les frères Arthur et Lewis Tappan fondent l’American Anti-Slavery Society à Philadelphie.

Les manifestations de résistance des esclaves du Sud n’ont pas cessé. Des rébellions demeurées célèbres éclatent alors, comme celle que mène Gabriel Prosser en août 1800, qui s’est fixé pour objectif l’extinction de l’esclavage en Virginie, ou celle de Denmark Vesey en Caroline du Sud en 1822. En août 1831, Nat Turner déclenche une insurrection en Virginie. La répression est à la mesure de la terreur inspirée par la révolte de Turner, bien au-delà des frontières de la Virginie. En 1842, puis en 1851, les esclaves détenus par la Nation Cherokee se soulèvent et tentent de s’enfuir vers le Mexique. John Brown, estimant que l’esclavage aux États-Unis est une « barbarie » susceptible de n’entraîner que la guerre d’une partie de la population contre l’autre, s’empare en octobre 1859, avec quelques partisans, de l’arsenal de Harper’s Ferry en Virginie, dans le but d’organiser la fuite de plusieurs centaines d’esclaves vers le Nord. Après l’échec de l’entreprise, il est pendu en décembre 1859. Frederick Douglass, esclave évadé du Sud en 1838, s’installe à Washington où il devient journaliste puis diplomate. L’Underground Railroad, le « chemin de fer souterrain » auquel Harriet Ross Tubman, elle-même ancienne fugitive du Sud, consacre une grande partie de sa vie, aide la fuite des esclaves vers le Nord du pays et le Canada.

En 1854, le Parti républicain inscrit l’abolition de l’esclavage à son programme. Abraham Lincoln, son candidat élu à la présidence en 1860, proclame l’émancipation à compter du 1er janvier 1863. La mesure est appliquée à toute l’Union à l’issue de la Guerre de Sécession en 1865. L’abolition de l’esclavage – qui concerne alors environ 4 millions de personnes – devient le XIIIe amendement à la constitution des Etats-Unis, adopté le 6 décembre 1865.